Compte-rendu: Sortie officielle 79ème Bol d’Or

Sortie officielle 79ème Bol d’Or  18 – 19 – 20  septembre 2015

Le retour au Ricard sans eau ! ?

 

Formidable pour ce retour au Castellet après 15 ans d’absence nous voici 23 membres et accompagnants pour fêter ce retour dans le Sud de la France.

Eric Dufaux s’était porté volontaire pour organiser cette sortie dans les meilleures conditions possibles, c’est-à-dire, mise à disposition de son bus pour transporter nos affaires de Camping, la grande tente pour le bivuac sur place, nourriture, boissons, souper du samedi soir etc. … le tout conduit par Josette (un grand merci à Josette pour son dévouement et son efficacité et bien sûr à tous ceux qui ont donné un coup de main).

Sachant qu’il y a 12 motos pour descendre, proposition est faite de faire quelques groupes. Pour ma part départ à 6 h 15 de Vevey pour rejoindre Antoine, Eric, Christian T. et Romain N.  à Bursins. Sur l’autoroute après une copieuse pluie jusqu’à l’entrée de Grenoble, le soleil fait son apparition et nous quittera plus pendant tout le week end.

Trajet sans encombre en passant par Gap, la belle vallée de l’Ubaye – Digne – Brignoles par les départementales et enfin Signes vers le circuit du Castellet. Après environ 600 Km dont 350 Km de belles routes viroleuses, arrivée au circuit nous nous présentons au portique pour rentrer à la concentration (camping) Pack Pinède. Nous devons retrouver le bus avec Josette et Charly ainsi qu’Olivier et Anne-Marie aussi en bus. Malheureusement, nous nous éparpillons, il y a déjà énormément de motards sur place et c’est un peu la galère, mais pour finir on se retrouve tous au campement où la grande tente est déjà montée et là, chacun s’installe dans sa petite tente. Quelques uns font des commentaires sur ma petite tente canadienne qui a fait tous les Bol d’Or (non, je rigole).

Après toutes ces émotions l’apéro est le bienvenu et dure un certain temps ! … Pour le souper nous allons rejoindre le village du circuit qui se trouve à 20 mn à pied car la Pinède se situe à l’opposé côté virage du Camp à l’Ouest. Mais bon, ça va encore et nous ferons plusieurs fois le trajet pendant la course de jour comme de nuit.

Après cette journée bien remplie il est temps d’aller dormir. Au Bol d’Or le terme dormir n’a pas la même signification que chez vous, car c’est au son des moteurs  à fond et au rupteur que quelques musiciens motards nous jouent leurs berceuses.

Samedi, après le petit déjeuner pris à notre campement, chacun vac à ses petites occupations et vers 12h nous nous dirigeons vers le départ du 79ème Bol d’Or à 15 heures. On se tient au virage du Pont et nous assistons de loin à une démonstration de Stuent toujours plein de maîtrise de la part des cascadeurs. A 15h la meute des 55 motos, départ en épis, est lâchée pour 24 heures de course à 3 voir 2 pilotes suivant les événements. Nous sommes au virage du lac et voyons avec émotion tous ces pilotes arrivés en paquet au rythme d’un grand prix, mais premier coup de théâtre : Le pilote de la Yamaha du GMT 94 se met au tas dans le virage du Pont et après réparation au stand, repartira en 50ème position pour finir à une magnifique 2ème place 24h plus tard. Au fil des tours et des ravitaillements les favoris passent en tête et jusqu’à la fin de l’après-midi nous assistons à de belles passes d’armes entre pilotes.

Il est temps de rentrer au campement pour l’apéro et le souper organisé par Josette et Eric. La seconde équipe du M.C.V. qui avait réservé au pack concentration uniquement pour les motos nous rejoint et là les discussions vont bon train avec la consommation de différentes boissons amenées au circuit. Après un bon repas nous décidons de rejoindre la course pour voir les motos tourner de nuit et là le spectacle est fascinant car les meilleures tournent très proches des chronos de jour. Il est environ 1h du matin et il faut se décider à rentrer au campement pour se reposer un peu (je ne dis pas dormir !), pour ma part je me sens bien car la Suzuki du Sert est pour le moment en tête. Après une courte nuit, nous voici de nouveau réunis pour le petit déjeuner et nous retournons au village du circuit pour suivre la course à différents endroits. A 9h du matin c’est la Kawasaki SRC qui prend la tête pour ne plus la quitter jusqu’à l’arrivée. A 15h sous le drapeau à damier la Kawasaki SRC est première suivie de la Yamaha GMT à 2 tours et de la Suzuki du SERT à 7 tours, qui du coup remporte le championnat du monde d’endurance. A noter la très belle performance du Suisse Michaël Savary et ses coéquipiers classés 4ème au général avec leur Kawasaki superstock. Une mention aussi pour la BMW Peinz 13 souvent aux avants poste avec son jeune pilote Reiterberger qui a enchaîné 3 relais d’affilée avec le meilleur temps absolu.

Voilà, après toutes ces émotions, il est temps de rentrer au campement pour se préparer à descendre à Bandol au bord de mer pour un bon bain bien mérité. En traversant le village du Beausset un formidable engouement de la population pour voir passer ces milliers de motards nous fait chaud au cœur et nous change de certains grincheux bien de chez nous.

On se retrouve toute l’équipe de moto club à la Caravelle où nous retrouvons son très sympathique patron que nous connaissons depuis de très nombreuses années pour certains. Il nous sort des photos de nous, prises en 1987, et là, que les temps changent pour ne pas dire plus… après une bonne ambiance et un succulent repas il est temps d’aller se coucher. Pour certains à l’hôtel et d’autres remontent au campement pour être en forme en vue du retour à la maison. Tout se passera sans encombre sauf pour notre ami Mascotte victime d’un accident qui se retrouvera à l’Hôpital de Grenoble et sera rapatrié à Montreux quelques jours plus tard. Nous lui souhaitons tous, bon rétablissement.

Voilà il est temps de conclure et à part ce malheureux accident, se fut une superbe sortie au Bol d’Or 2015. Bien sûr il y a encore des choses à améliorer du côté des organisateurs du circuit Paul Ricard (sanitaires – douches – stand de nourriture etc.) mais avec 74000 spectateurs on peut dire que c’est une belle première pour le retour au Sud.

 Salutations à tous 

   René        GSXR

 

Commentaires

Aucun commentaire encore.





Connexion

Pour voir les articles réservés aux membres, vous devez vous connecter ci-dessous

  • Loading...


    Loading...




    Register





    Votre password vous a t envoy par mail.
    Log in | Lost password?

    Récupérer password





    A confirmation mail will be sent to your e-mail address.
    Log in | Enregistrer