Compte-rendu: Virée au Tessin

Sortie officielle – Virée à moto au Tessin

29 et 30 août 2015

C’est aux aurores que je retrouve les autres participants à la station BP de Corsier. Nous sommes 17 pour 14 montures qui vont de 500 à 1200ccm3 et du bi construit dans tous les sens au 4 en ligne.

Nous partons en direction du Simplon avec le quart d’heure vaudois de retard à cause d’un retardataire (devinez qui…)

Nous arrivons vers 9h au col du Simplon. Malgré le soleil, la température est encore fraîche. On décide donc de prendre le café à l’intérieur.

Ensuite, on reprend la route pour Domodossola où on retrouve une température caniculaire qui ne nous abandonnera plus durant tout le week-end. C’est ainsi qu’on se rejoint à l’entrée du Val Viggezzo et des Centovalli. La route étroite, tortueuse, ainsi qu’un fort trafic nous obligent à adopter un rythme sénatorial que nous maintiendrons durant les 2 jours !

Juste avant Locarno, nous bifurquons à gauche pour le Val Maggia. Effectivement, Christian, notre GO du week-end a pris un carnet tourisme de la FMS et doit pointer à plus de 100 lieux en Suisse et le lac Sambucco situé au fin fond de la vallée en fait partie. Mais que notre pays est beau !

En redescendant, nous trouvons une accueillante terrasse ombragée pour casser la croûte.

Le ventre plein, notre GO nous amène à l’Alpe Di Neggia, un magnifique balcon avec une vue sur Locarno et le lac Majeur. Dommage que la route soit mauvaise, étroite et trop tortueuse !!!

De retour vers le Lac Majeur mais côté italien, le groupe se scinde en 2… Les motivés vont rouler encore un moment tandis que les fatigués se rendent directement à l’hôtel à Lugano pour la douche et l’apéro. Mais c’est sans compter M. GPS qui nous fait faire un petit détour par le Ceneri…

L’apéro au bord de la piscine terminé (un tout grand merci à Remo qui a offert la tournée pour ses 10 ans au club !), nous trouvons un restaurant après une petite balade improvisée au clair de lune et au bord du lac de Lugano.

Il est à noter que 2 participants ont dédaigné l’hôtel budget et les chambres aux lits matrimoniaux au profit d’une chambre au standing plus élevé…est-ce dû à leur âge un peu moins jeune ???

Après une bonne nuit réparatrice et un bon petit déjeuner, nous sommes prêts au départ pour le col du Lukmanier. Tous prêts ? Mais non, il manque toujours le même… Notre troupe a perdu quelques unités car 3 pilotes ont décidé d’effectuer un détour par le col du Stelvio et de rentrer un jour plus tard.

La pause au Lukmanier se prolonge au café car le destrier de Sugus est à plat. Heureusement que certains sont devenus des pros des réparations de pneus suite aux péripéties corses et sardes. Le temps de trouver de quoi gonfler correctement le pneu, sa passagère squatte une italienne qui est visiblement bien plus confortable que la japonaise car elle aura de la peine à retourner derrière son chauffeur habitue !!!

La réparation tenant, nous continuons notre route via l’Oberalp, le Susten, le Brünig et le Glaubenbüelenpass. La circulation est toujours très dense et voyons de nombreux accidents, heureusement seule la tôle semble froissée.

Notre GO nous met la pression au repas, pour ne pas traîner, car la route est encore longue, via le Schallenberg et le Gurnigel.

Bref, un magnifique week-end avec une météo splendide, alors un tout grand merci à Christian notre GO.

Samuel, envoyé spécial de la rédaction pour peu de temps encore…

Commentaires

Aucun commentaire encore.





Connexion

Pour voir les articles réservés aux membres, vous devez vous connecter ci-dessous

  • Loading...


    Loading...




    Register





    Votre password vous a t envoy par mail.
    Log in | Lost password?

    Récupérer password





    A confirmation mail will be sent to your e-mail address.
    Log in | Enregistrer